Eve Risser L'inventivité sans limite

Commande d'oeuvres 11.10.2021

Eve Risser est tour à tour et tout à la fois, une compositrice, une pianiste, une improvisatrice, la figure de proue la nouvelle scène improvisée française et européenne. Elle explore, fonde et rassemble des artistes de tous les horizons, suédois, norvégiens, maliennes, allemands : White Desert Orchestra, l’Ensembleensemble, Red Desert Orchestra avec lesquels elle s’adonne au métissage et sillonne l’Europe. Des frontières du jazz au solo de piano préparé, Eve Risser rêve à des horizons musicaux sans limites.

Elle compose et interprètera la nouvelle création de l’ensemble Op.Cit, dirigée et commandée par Guillaume Bourgogne, Hémisphère son et le Grame. Le 21 mars 2022 à la B!ME – Biennale des musiques exploratoires – à Lyon.

Eve Risser étudie la flûte traversière classique à Colmar puis les musiques à improviser à Strasbourg, avant de se consacrer au piano. Elle intègre ensuite le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris dans la classe de jazz. Elle participe à l’Orchestre National de Jazz de Daniel Yvinec de 2008 à 2013.

Membre fondatrice du collectif et label franco-allemand-suédois Umlaut, elle est partie prenante de groupes différents allant de la petite à la grande formation. Elle sillonne l’Europe pendant douze années avec la batteuse japonaise Yuko Oshima et leur duo Donkey Monkey qui gagne un prix de groupe et de soliste au Concours de La Défense, Le Tremplin français Jazz Migration et européen 12 points Europe.

Elle forme en 2010 le trio En-Corps avec Benjamin Duboc et Edward Perraud, dont le premier album se fait remarquer par la presse spécialisée française et internationale (label Dark Tree Records 2012).
En 2015, Eve Risser se sert de données minéralogiques et géologiques pour imaginer les fascinants parcours du White Desert Orchestra, un tentet qui réunit la fine fleur de la scène créative parisienne et un norvégien.

En juin 2018, elle fonde le quintet franco-norvégien l’EnsembleensEmble (avec Mari Kvien-Brunvoll, Kim Myhr, Toma Gouband, George Dumitriù), et en décembre de la même année, son deuxième opus en grand ensemble le Red Desert Orchestra, un ensemble constitué de neuf musicien·ne·s européen·ne·s, avec d’un côté “Kogoba Basigui”, qui est la rencontre de sept musiciennes maliennes vivant à Bamako (Kaladjula Band) et de l’autre “Eurythmia” qui réunit le Red Desert Orchestra et trois percussionnistes traditionnels burkinabés.

Depuis dix ans, elle creuse un langage musical personnel à l’aide du piano dont elle utilise les touches mais aussi les entrailles, qu’elle prépare avec différents matériaux à des fins percussives. Elle sort “Des pas sur la neige“ (méditation timbrale sur piano à queue étendu, label Clean Feed, 2015), “Après un rêve“ (transe rythmique sur piano droit préparé, Clean Feed, 2019).

Eve Risser “Après Un Reve” Jazzfest Berlin 2019/11/02 – Arte Live from eve risser on Vimeo.

Elle répond aussi à de nombreusers commandes de composition pour le BBC Prom’s et Jean Rondeau, le Big Band de la Radio de Francfort, les Créations Mondiales France Musique d’Anne Montaron, l’Orchestre National de Jazz, ainsi que pour le théâtre avec Samuel Achache avec qui elle vient de créer La Sourde, concerto contre piano et orchestre, Catherine Umbdenstock, Céilne Champinot) ou les performances installations (Guillaume Marmin)…

Les prochaines dates de tournées :
Red Desert Orchestra – Eurythmia
* Le 6 novembre à Jazzdor – Strasbourg
*Le 8 novembre à D’jazz Nevers
Red Desert Orchestra & Kaladjula Band
*Le 16 novembre, au Parvis à Tarbes
*Le 17 novembre à L’Empreinte, à Brive la Gaillarde
*Le 18 novembre à L’Arsenal de Metz
*Le 19 novembre au Théâtre de Sartrouville
Anw Be Yonbolo
*Le dimanche 14 novembre à 11h à l’Opéra de Reims avec Césaré



En lien