David Hudry Ou le génie des lieux

Portraits Sonores 07.09.2021

Bien que sensible tout au long de sa formation de compositeur à une approche formalisée de la pensée musicale et attiré par son goût pour l’art visuel vers une certaine forme d’abstraction, David Hudry est toujours resté en prise directe avec la musique. Son passé d’instrumentiste le rend particulièrement sensible au contact avec la vibration sonore.

Le choc de sa découverte de friches industrielles à Buffalo en 2010 est à l’origine de projets musicaux liés aux lieux en général, aux sites industriels en particulier, et à l’activité des usines, dans sa double dimension acoustique et humaine.
Il retrace avec nous la genèse des œuvres qui ont exacerbé sa passion pour les lieux, leur vie sonore et leur âme.

Morceaux choisis :

“The forgotten city” (2016)

“Nachtspiegel” (2008)

“The forgotten city” (2016)

“Rituals – Men & Machines” , création le 29 mai 20221 au Festival Musica Electronica Nova (Wroclaw)

“Machina Humana” (2017)

“[Re]cycle” (2019)

“Introduction à Idavöllr” (2013)


Portrait sonore de Pierre Rigaudière

Musique du générique
Murray Schafer, « The Music of Horns and Whistles »(The Vancouver Soundscape, Ensemble Productions Ltd., 1973)
Photos © Marek Stańczyk
Photos © Karol Sokolowski

En lien